COLIN, Fabrice. Passeurs de Mort. Flammarion. 381p. 14,50€

 

Passeurs-de-mort

 

A la mort de son oncle, Angel reçoit un bien étrange héritage : une paire de lunettes de soleil. Mais comme le tonton était un scientifique un brin fantasque, Angel se doute bien que ces lunettes sont un brin spéciales. En effet, la jeune fille ne va pas tarder à découvrir que grâce à un bouton on/off située sur la monture, elle peut assister au passage de la vie à la mort. Un fonctionnaire tout de gris vêtu vient chercher l'âme du mourant/mort. Après moult péripéties, Angel se rend compte que cette opération est gérée par une entreprise, Chronos Inc, elle-même dirigée par une famille désignée par la Mort en personne. Avec bien sûr extra pouvoirs à la clé. Mais dans la famille, je demande la brebis galeuse, qui détient la clé de l'Immortalité, avec tous les dangers que cela occasionne. Dès lors, une course poursuite s'engage pour empêcher Melvil d'agir.

Quand on lit un roman de Fabrice Colin, la première question qu'on se pose, c'est "Mais où va-t-il chercher tout ça ???". Mais on ne se la pose pas très longtemps, car on est happé par l'histoire et les personnages avant même la page 10. Quoi, même la Mort est une "big corporation" ? Même quand on choisit le suicide, c'était prévu ? Pas de libre-arbitre, alors ? Donc voilà, un roman idéal pour les YA ! Ca va à 100 à l'heure, en laissant le temps de réfléchir au Pourquoi du Comment du Parce que. Des personnages au caractère bien trempé, au double visage aussi. Plus, une réflexion sur le rôle de l'écrivain, témoin d'une réalité irréelle, et qui offre son expérience à autrui via une oeuvre de "fiction" (aussi présente dans "Blue Jay Way"). Bref, ça se dévore.La preuve, je l'ai lu en trois jours, à la plage, alors que je ne lis quasiment JAMAIS à la plage (trop occupée à taper la discute avec ma famille ou à marcher dans l'eau).

10530868_10204555598510393_5500351398935804734_n

Et moi aussi, j'avais mes lunettes de soleil ;-)

Deux petites choses qui m'ont cependant un peu laissé sur ma faim : j'eusse souhaité assister à une visite guidée de l'Ile des morts et voir le personnage de Kali un peu plus présent et actif. Mai ce sera peut-être pour un prochain tome ?